Sécuriser sa maison face aux incendies

Mercredi 15 avril 2020

L’INCENDIE DOMESTIQUE EST UN RISQUE MAJEUR


En France, un incendie domestique se déclare en moyenne toutes les deux minutes. On compte aujourd’hui environ 15 000 victimes de feux domestiques par an et plus de 200 décès…

De jour comme de nuit, les causes des incendies domestiques sont multiples : une prise électrique défaillante, une poêle oubliée sur le feu, un conduit de gaz mal fermé... Il suffit de pas grand-chose pour déclencher un incendie souvent désastreux.

CONITY vous donne quelques conseils pour limiter les risques et protéger votre maison face aux incendies.

PROTÉGER SA MAISON DES INCENDIES D'INTERIEURS


Un incendie d’intérieur est provoqué par des facteurs (causes) situés à l’intérieur de votre maison. Il peut créer des dégâts importants : perte d’objets de valeur, destruction de tout ou partie de la maison, traumatisme moral, perte d’un proche…

Il est difficile (voire impossible) de prévoir toutes les situations dangereuses mais certaines précautions peuvent permettre d’en éviter une grande partie. Faisons un focus sur les principales.

Surveiller vos installations électriques

La défaillance de l’installation électrique est à l’origine de nombreux cas d’incendie domestique. Pour limiter les risques de courts-circuits, il est recommandé :

- De ne pas brancher de multiprises en cascade (autrement dit, brancher une multiprise sur une autre),

- D’assigner à chaque appareil électroménager de forte puissance (chauffage d’appoint, fer à repasser, machine à laver, micro-ondes…) une prise électrique différente.

Faire attention aux feux de cheminée

Il est fortement conseillé de procéder à un ramonage du conduit de cheminée deux fois par an. Le ramonage réduit les risques d’incendie mais également les potentielles intoxications au monoxyde de carbone.

Devant la cheminée, l’installation d’un pare-étincelles évite que les flammèches du feu n’atteignent le parquet ou le canapé.

Sensibiliser les enfants

Dès le plus jeune âge, il est possible de sensibiliser les enfants à ne pas jouer avec des produits dangereux et inflammables comme les bougies, les allumettes ou les briquets.

La sensibilisation des enfants passe également par l’apprentissage des bons comportements à avoir en cas d’incendie. En France, l’appel d’urgence est un numéro unique, le 112. Ce numéro est à mettre en évidence (sur le réfrigérateur par exemple).

La priorité en cas d’incendie est de se mettre hors de danger. Les bons réflexes :

- Évacuer les lieux,

- Fermer la porte de la pièce en feu et celle du logement pour retarder la propagation des fumées.

Pour une préparation optimale, vous pouvez aussi déterminer avec vos enfants un point de rencontre en cas d’incendie (à l’extérieur de votre maison) et réaliser un exercice d’évacuation par an pour les mettre en condition (de manière ludique).

Installer un détecteur de fumée

Les dégagements de fumées nocives provoquent des intoxications parfois mortelles. C’est pourquoi, depuis 8 mars 2015, le détecteur de fumée est devenu obligatoire dans tous les logements. Certes, celui-ci n’empêche pas le départ d’incendie, mais il vous permet :

- D’être alerté d’un début d’incendie,

- De vous réveiller si un feu se déclare pendant votre sommeil,

- De réagir rapidement si vous êtes éveillé mais dans une autre pièce par exemple.

En plus d’un détecteur de fumée classique, vous pouvez opter pour un détecteur de fumée connecté, relié à votre « box domotique » (voir article maison connectée).

Au moins un détecteur de fumée doit être installé dans votre maison, de préférence dans le couloir (dégagement) desservant les chambres.

Repérer les pièces à risque

La cuisine est équipée de plusieurs sources de chaleur. Pour redoubler de vigilance, l’installation d’équipements adaptés est conseillée comme par exemple la hotte de cuisine pour aspirer les vapeurs ou encore une friteuse avec thermostat (sécurité thermique).

Les nombreux câbles électriques qui peuvent être présents dans votre séjour (branchements de la télévision, des lampes sur pied, de la chaine Hifi…) ne doivent pas être recouverts par des tapis (très inflammables).

Inutile de préciser également que fumer à l’intérieur de son logement, dans la chambre à coucher notamment, est fortement déconseillé. Les matelas et les draps sont des combustibles puissants et donc très dangereux.

PROTÉGER SA MAISON DES INCENDIES D'EXTÉRIEURS


Durant l’été 2017, près de 20 000 hectares de forêts sont partis en fumées dans les régions méditerranéennes. Dans certaines régions, il est vital de préparer sa maison à un incendie qui pourrait être provoqué par des facteurs extérieurs. Dans une zone classée à risques, les autorités locales établissent un Plan de prévention des risques d’incendies de forêt que vous êtes tenus de respecter sous peine d’amende. Rapprochez-vous de votre Mairie pour vous renseigner (le plan de prévention est souvent disponible sur le site internet de votre commune).

Quel que soit votre emplacement géographique, certaines précautions peuvent être prises en compte.

Sécuriser l’enveloppe de votre maison

L’étanchéité de vos portes, volets et fenêtres permet de lutter contre l’intrusion de fumées ou de gaz. Le test d’étanchéité à l’air réalisé en fin de chantier (lien article test d’étanchéité) vous permet aujourd’hui de soulever des éventuels défauts d’étanchéité. Ce test est obligatoire depuis l’entrée en vigueur de la RT2012 (lien article RT 2012).

Les évacuations présentent sur votre toiture (évacuations de VMC, conduit feu, ventilation primaire, hotte de cuisine) doivent être protégées par des tuiles à douille ou des grilles anti-infraction. Les braises qui pourraient s’y engouffrer, représentent un véritable danger.

Aménager votre jardin en conséquence

Un espace d’environ trois mètres entre les arbres et les murs de votre logement est conseillé pour réduire la propagation d’un éventuel incendie. Il est également recommandé d’élaguer régulièrement vos arbres ou ceux situés à proximité de votre habitation.

À RETENIR


- La meilleure protection c’est la prévention !

- Deux typologies d’incendies sont à différencier : les incendie d’intérieurs provoqués par des facteurs situés à l’intérieur de votre maison, et des incendies d’extérieur (exemple : feux de forêt).

- Des règles simples peuvent être mises en œuvre pour limiter les risques.

- Pensez à sensibiliser toute votre famille.

sécuriser sa maison face aux incendies


Retourner aux articles d'une étape


Recherche d'un constructeur
Contrat de construction signé
Permis de construire accepté
Travaux en cours
Maison réceptionnée