La qualité de l'air dans votre maison

Jeudi 27 août 2020

La qualité de l’air intérieur est devenue un sujet majeur dans le domaine de la construction et de la rénovation des bâtiments. Primordiale pour notre santé mais également pour celle de notre logement, la qualité de l’air doit être au centre de nos préoccupations.

POURQUOI DEVONS-NOUS PARLER DAVANTAGE DE LA QUALITÉ DE L'AIR ?


Attention danger !

L’air que nous respirons à l’intérieur d’un bâtiment est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur (d’après l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation). Or, nous passons plus de 80 % de notre temps à l’intérieur de notre logement ou de notre lieu de travail. La qualité de l’air intérieur est donc une réelle priorité.

Difficile prise de conscience

Dans un bâtiment, la nature des polluants diffère en fonction de la configuration des lieux, des personnes présentes ou encore de la température intérieure. Si nous sommes conscients que des endroits comme le métro ou la piscine municipale sont des lieux potentiellement pollués, nous avons souvent moins conscience de la pollution de l’air dans notre propre habitation. 9 Français sur 10 jugent « bonne » la qualité de l’air dans leur logement. 60% des personnes sondées considèrent même que l’air intérieur est moins pollué que l’air extérieur. Une réelle prise de conscience doit donc avoir lieu chez les particuliers pour que la qualité de l’air intérieur devienne une priorité.

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES D'UNE MAUVAISE QUALITÉ DE L'AIR ?


Les polluants présents dans l’air peuvent avoir des conséquences directes sur notre santé. La liste des maladies provoquées par une piètre qualité de l’air dans notre maison est longue : allergies, asthme, irritation des yeux, du nez ou de la gorge, toux, maux de tête… Il existe également des conséquences plus graves comme l’augmentation du risque d’infarctus ou l’insuffisance cardiaque. En France, la pollution de l'air intérieur serait responsable de 20 000 décès prématurés tous les ans et de plus de 30 000 cas de maladies.

QUELLE EST LA COMPOSITION DE L'AIR QUE NOUS RESPIRONS ?


Les microparticules

L’air est composé de microparticules. C’est lorsque plusieurs microparticules nocives s’accumulent que l’air devient pollué. Les microparticules sont principalement générées par les systèmes de production de chaleur, les transports et l’industrie. Les microparticules peuvent se trouver en concentration importante à l’extérieur comme à l’intérieur d’un logement (même si celui-ci est dit « étanche »).

Focus sur les polluants présents dans l’air intérieur

Parmi les principaux polluants de l’air intérieur, on retrouve les fumées de tabac, les émanations de cuissons, les particules produites par la combustion d’encens ou de bougies mais également les COSV (Composés Organiques Semi-Volatils) qui proviennent de sources diverses : produits de nettoyage, de décoration, vêtements, cosmétiques, meubles, peintures…

COMMENT AMÉLIORER LA QUALITÉ DE L'AIR CHEZ SOI ?


Limiter la pollution issue de l'extérieur

La qualité de l’air intérieur dépend, en partie, de l’air qui provient de l’extérieur. La proximité d’un axe routier, d’une usine de production ou encore d’un parking peuvent nuire rapidement à la qualité de l’air à l’intérieur de votre maison. Si vous ou vos enfants êtes sujets à certains symptômes (cités plus haut), il est d’autant plus important de prendre en compte la présence (ou la proximité) de ces nuisances dans les critères de choix de votre maison (et de son emplacement).

Aérer régulièrement votre logement pour limiter la pollution

Aérer permet d’évacuer les particules en suspension et de faire circuler l’air. Une idée reçue nous pousse à penser qu’il est préférable de ne pas ouvrir les fenêtres, notamment quand on habite en ville, afin d’éviter que la pollution liée au trafic automobile ne puisse pénétrer dans notre logement. Idée fausse puisque l’air de notre logement est plus vicié que l’air extérieur.

Il est conseillé d’aérer son logement (environ 10 minutes par jour) de préférence le matin avant 9h, ou le soir après 20h quand les polluants sont moins présents à l’extérieur. Il est également nécessaire de penser à faire circuler l’air entre les différentes pièces de la maison pour éviter que les polluants stagnent dans certaines d’entre elles.

Opter pour un système de ventilation mécanique

Aérer en ouvrant ses fenêtres peut améliorer votre confort mais ventiler un espace implique également de renouveler l’air intérieur de manière régulière et efficace. Votre système de ventilation est là pour ça !

Plusieurs solutions de ventilation existent :

- La ventilation simple flux extrait l’air vicié de votre intérieur et la remplace par de l’air provenant directement de l’extérieur (air neuf).

- La ventilation double flux extrait l’air vicié et introduit de l’air neuf préchauf-fé par les calories contenues dans l’air sortant.

Ces ventilations sont équipées aujourd’hui d’un système mécanique (ventilateur) qui respecte les normes acoustiques pour vous garantir un bon confort sonore et un renouvellement d’air suffisant. Un bon système de ventilation est dimensionné en fonction de la taille de vos pièces et de leur utilisation.

Autres bonnes habitudes

Certains bons réflexes vous aideront à garantir la qualité de l’air à l’intérieur de votre habitat. En voici quelques-uns :

- Activer et entretenir la hotte aspirante de la cuisinière

- Entretenir le système de ventilation régulièrement (au moins tous les 6 mois)

- Éviter de fumer à l’intérieur de votre maison

- Penser à éteindre les bougies, les bâtons d’encens et le feu de cheminée

- Préférer les produits d’entretien écologiques

- Opter pour des meubles ou des peintures à faibles émissions de COSV

À RETENIR


- L’air que nous respirons à l’intérieur d’un bâtiment est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur.

- Les polluants présents dans l’air peuvent avoir des conséquences directes sur notre santé.

- La qualité de l’air intérieur dépend, en partie, de l’air qui provient de l’extérieur.

- Il est conseillé d’aérer son logement (environ 10 minutes par jour) de préférence le matin avant 9h, ou le soir après 20h.

- Les systèmes de ventilation garantissent un bon confort sonore et un renouvellement d’air suffisant toute l’année.

la qualité de l'air dans votre maison


Retourner aux articles d'une étape


Recherche d'un constructeur
Contrat de construction signé
Permis de construire accepté
Travaux en cours
Maison réceptionnée