Le vide sanitaire

Jeudi 16 avril 2020

DÉFINITION D'UN VIDE SANITAIRE


Un vide sanitaire est un espace vide situé entre le plancher de la maison et le terrain. Concrètement, il s’agit d’un volume d’air vide qui sépare la dalle du rez-de-chaussée du terrain.

Le principal objectif d’un vide sanitaire est de lutter contre les remontées d’humidité. Son rôle peut également être associer à :

- L’isolation de la maison,

- Le passage de canalisations,

- Des contraintes structurelles,

- Des contraintes géotechniques liées au terrain.

Dans certaines conditions, les caractéristiques du terrain peuvent rendre le vide sanitaire obligatoire. Les cas les plus courants sont les suivants :

- Sur des sols argileux,

- Sur des sols sujets aux gonflements,

- Dans certaines zones sismiques,

- Lorsque la concentration en radon dans le sol est importante.

RÉALISATION D'UN VIDE SANITAIRE


Pour réaliser un vide sanitaire, il faut impérativement que les murs de soubassement (murs situés dans le sol, entre les fondations et le plancher du rez-de-chaussée) supportent le plancher du rez-de-chaussée. Avec un vide sanitaire, le plancher du rez-de-chaussée de la maison se situe au moins à 10 centimètres au-dessus du terrain naturel.

Rien de mieux qu’un petit schéma pour comprendre :

schéma du vide sanitaire

La hauteur d’un vide sanitaire peut mesurer entre 20 cm et 1,80 m. Le vide sanitaire s’étend sous toute la surface de la maison ou seulement sur la partie habitable (en excluant le garage par exemple).

Accessibilité du vide sanitaire

L’accessibilité d’un vide sanitaire n’est pas obligatoire. S’il est accessible, le vide sanitaire permet éventuellement une intervention « sous dalle » en cas de besoin (réparation d’une évacuation, changement d’un conduit…).

Aération du vide sanitaire

En revanche, le vide sanitaire doit obligatoirement être ventilé. La présence de bouches d’aération est donc nécessaire en pied de façade ou directement dans les murs de soubassement. Le dimensionnement de ces bouches est réglementé. Elles permettent de renouveler (assainir) l’air du vide sanitaire.

À savoir : la présence de bouches d’aération permet de renouveler l’air du vide sanitaire. En revanche, l’aération du vide sanitaire n’empêche pas nécessairement la présence d’humidité ou la stagnation d’eau dans le vide sanitaire.

Alternatives au vide sanitaire

Il existe plusieurs alternatives au vide sanitaire comme par exemple le dallage sur terre-plein (assez courant) ou le radier (utilisé lorsque le sol est considéré comme « mauvais » ou peu résistant).

À RETENIR


- La réalisation d’un vide sanitaire n’est pas obligatoire.

- Les avantages du vide sanitaire peuvent être thermiques, structurels ou encore fonctionnels. Le principal objectif reste de lutter contre les remontées d’humidité.

- Donner accès au vide sanitaire n’est pas une obligation, en revanche il est nécessaire de l’aérer à l’aide de bouches d’aération réparties autour de la maison.

Le vide sanitaire


Retourner aux articles d'une étape


Recherche d'un constructeur
Contrat de construction signé
Permis de construire accepté
Travaux en cours
Maison réceptionnée